Les nouvelles normes d’émissions sur l’essence et le diesel sont reportées

exige que le secteur pétrolier et gazier réduise davantage les émissions de combustibles d'ici 2030, compte tenu des sommes que ces entreprises gagnent cette année. (Graham Hughes | La Presse canadienne)

Le gouvernement fédéral reporte d'un an la publication des nouvelles normes d'émissions pour l'essence et le diesel, mais exige que le secteur pétrolier et gazier réduise davantage les émissions de combustibles d'ici 2030, compte tenu des sommes que ces entreprises gagnent cette année.

Le Cabinet a approuvé la semaine dernière le très attendu règlement final pour la «Norme sur les combustibles propres». Ces nouvelles règles ont été obtenues lundi par La Presse Canadienne même si le gouvernement n'avait pas l'intention de les publier avant le 6 juillet.

La Norme sur les combustibles propres avait été promise par les libéraux pour la première fois en 2016. Elle devait être mise en œuvre cette année, mais le règlement final indique que le premier contrôle de conformité aura désormais lieu en décembre 2023.

À lire également:

Les nouvelles règles stipulent que les émissions d'essence et de diesel devront baisser de plus de 3,5 % d'ici la fin de 2023 et de 15 % d'ici 2030.

En 2020, le gouvernement fédéral a déclaré qu'il échelonnerait la norme au cours des premières années, alors que les pétrolières et gazières accusaient une baisse de revenus à cause de la pandémie.

Le cabinet du ministre de l'Environnement, Steven Guilbeault, rappelle que les entreprises réalisent maintenant des bénéfices records et qu'«il ne fait aucun doute qu'il existe une capacité d'investir dans des options propres».