Les policiers de Rimouski porteront des caméras corporelles

SQ - Policier dos SQ

Les policiers de 4 villes du Québec, dont Rimouski, porteront des caméras corporelles dans le cadre d'un projet pilote. 

Lors d'un point de presse mercredi matin, la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbeault a indiqué que 4 villes sont ciblées pour ce projet pilote mené par la Sûreté du Québec qui sera annoncé officiellement dans les prochains jours à Rimouski.

Un projet pilote du SPVM au printemps 2016 s'était avéré peu concluant et la ministre de la Sécurité Publique, Geneviève Guilbault, espère faire mieux.

La vice-première ministre a aussi réagi au verdict de culpabilité du policier américain Dereck Chauvin pour le meurtre de George Floyd. 

Geneviève Guilbault croit qu'on ne peut pas comparer la situation aux États-Unis et le climat actuel au Québec...

J'ai reconnu qu'il y a des problématiques au Québec comme ailleurs. [...] Ici, on est déjà très en action sur la question sans pour autant considérer que le problème est réglé. Ce que je dis, c'est qu'il y aura d'autres actions, entre autres, à la lumière des recommandations faites par le groupe d'action contre le racisme.

Genevière Guilbault, vice-première ministre et minstre de la Sécurité Publique