Marc Parent lance un message d'entraide à la population

Capture d'écran du maire de Rimouski, Marc Parent.

Le maire de Rimouski a lancé un appel à la solidarité, mardi sur sa page Facebook, alors que la MRC de Rimouski-Neigette enregistre un nombre record de 24 nouvelles infections à la COVID-19.

Alors que de nombreuses éclosions sont déclarées à plusieurs endroits sur le territoire, Marc Parent mentionne dans une vidéo que la détresse psychologique est aussi de plus en plus présente.

Il encourage les personnes qui éprouvent des difficultés à en parler à des proches ou d’avoir recours à des ressources d’aide.

« Au mois de novembre, plusieurs d’entre vous ont connu des amis, des parents, qui ont décidé de se suicider, de mettre un terme à leur vie. […] Ce que je vous demande aujourd’hui, si jamais vous envisagez la possibilité d’un suicide, parlez-en. Des ressources sont disponibles. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Il s’inquiète de la propagation de la COVID-19 dans la région. Marc Parent demande à la population de faire des efforts supplémentaires pour éviter les contacts jusqu’à Noël. « Peut-être qu’on peut tous faire quelques petits sacrifices pour maximiser les chances que la région ne bascule pas au rouge », suggère-t-il.

Sur une note plus personnelle, le maire mentionne n’avoir pas vu sa fille depuis un an et espère grandement pouvoir la retrouver dans la fenêtre établie par le gouvernement entre le 24 et le 27 décembre.

Il mentionne également être en communication étroite avec la Direction régionale de santé publique, qui ne recommande pas pour l’instant à la Ville de Rimouski de suspendre les activités de loisirs et de sports.