Nancy Brassard-Fortin s'invite dans un point de presse du Bloc

Maxime Blanchette-Joncas lors de l'ouverture de son local de campagne. Il est accompagné du député péquiste Harold LeBel et du chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet.

La candidate pour le Parti conservateur dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques s'est invitée au point de presse tenu par le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, à Rimouski dimanche.

Nancy Brassard-Fortin a dit vouloir assister à une « conférence de presse de pelleteurs de nuages ».

Elle a également lancé au chef du Bloc qu'il ne pourra jamais réaliser ses promesses, puisque son parti ne « formera pas le prochain gouvernement ».

Yves-François Blanchet était de passage dans la région pour proposer d'augmenter la pension de la Sécurité de la vieillesse.

Il suggère également de modifier le mode d'indexation pour qu'il augmente en fonction du salaire industriel moyen plutôt qu'en fonction de l'inflation. Le Bloc augmenterait la pension de 13% à 15% et l'indexation serait de 2,8% plutôt que 2%.

Le chef du Bloc en était à sa sixième présence dans la région.

Ouverture du local de campagne

Le candidat du Bloc Québécois dans la circonscription de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a profité de la tournée de son chef pour procéder à l'ouverture officielle se son local de campagne.

Il était également accompagné du député péquiste Harold LeBel.