Paul Saint-Pierre Plamondon de passage au Bas-St-Laurent.

pascal et paul

Le chef du Parti Québécois, en tournée au Bas-St-Laurent, était à Sainte-Luce mardi.

Paul St-Pierre Plamondon en a profité pour entrer en contact avec les gens afin de comprendre les enjeux des régions d'ici.

Selon lui, les citoyens sont à bout de parler de la pandémie.

Ce que je me fais dire, c'est qu'on a le gout de parler d'autres choses et on a des enjeux concrets pour lesquels on se sent ignoré. Les garderies, les logements les infrastructures manquantes et les problèmes d'équités. Par exemple, ceux qui soins soignés à Québec et n'obtiennent pas le remboursement complet des dépenses encourues. On veut les porter correctement et on veut relancer l'indépendance du Québec.

Paul St-Pierre Plamondon, chef du Parti Québécois

Il en profiter pour faire le point sur l'avenir du PQ alors que le parti perd des plumes après les départs de notamment le député de Bonaventure, Sylvain Roy et le député de Rimouski, 
Harold Lebel.

Le débat de l'indépendance sera toujours le point central du Parti Québécois.

C'est un parti renouvelé, de nouveaux visages, mais également des visages connus qui sont là parce qu'ils croient à l'indépendance du Québec. Il faut aussi aller au bout de nos idées. Ce qui rend ça constant dans le temps, qui rend ça solide, c'est quand on ne décroche pas des idées qui nous animent et c'est ça le Parti Québécois. C'est ce genre de candidature que vous allez voir aux prochaines élections.

Il continuera sa tournée du côté de Rimouski avant de prendre la route vers une autre région du Québec.