Plus de soutien pour les victimes d'actes criminels

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

Le gouvernement du Québec octroie près de 60 000 $ en aide financière pour soutenir quatre projets venant en aide aux victimes d'actes criminels.

Cette aide vise à moderniser l'offre de service et l'accessibilité aux personnes demandant l'aide.

Les organismes impliqués sont le CALACS de Rimouski, l'Équijustice de l'Est, le CAVAC du Bas-Saint-Laurent et le regroupement des femmes de la région de Matane.  

« Je me réjouis de l’aide financière accordée par le gouvernement du Québec qui permettra d’améliorer l’accompagnement des personnes victimes d’infractions criminelles pour notre région. Grâce à ces sommes, elles pourront bénéficier de services d’une grande qualité répondant à leurs besoins. Je suis persuadée que ces projets auront une incidence notable dans la vie des personnes victimes. »

Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de Lanaudière 

Pour la plupart, l'argent servira à moderniser l'équipement informatique et des outils de travail.

Dans la province, c'est une subvention totale de 1,3 M$ pour soutenir les victimes de crimes sexuelle, conjugale, les communautés autochtones et LGBTQ.