Reconfinement: Rimouski met l'accent sur le plein air

Les sentiers de lumières au parc Lepage à Rimouski

Rimouski prévoit maintenir les parcs et les installations de plein air ouverts pour la durée du confinement annoncé mercredi par le gouvernement Legault.

La Ville avait mis des efforts particuliers au printemps dernier pour déneiger les sentiers afin que les citoyens puissent bouger et profiter des activités extérieures. « On s’est démarqué par rapport à la majorité des autres villes », mentionne le maire Marc Parent.

Ce dernier envisage un scénario semblable cette fois-ci.

Malgré la température douce, des efforts seront déployés afin d’ouvrir toutes les patinoires de quartiers. Au parc Beauséjour, l’achalandage est déjà important alors que la location d’équipements comme les skis de fond et les patins est gratuite. Le circuit de lumières aménagé au parc Lepage attire également de nombreux marcheurs qui déambulent dans les sentiers illuminés d’ampoules colorées.

« On veut vraiment offrir aux gens l’opportunité d’aller dehors, de prendre l’air, parce que c’est à peu près la seule chose que l’on peut faire. Malheureusement, on va devoir fermer les patinoires intérieures et les piscines, donc il ne reste plus grand-chose à faire alors il faut vraiment donner l’opportunité aux citoyens et aux citoyennes de se mettre le nez dehors. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Marc Parent mentionne que l’achalandage est observé de près afin de s’assurer que les activités demeurent sécuritaires dans les parcs.

La possibilité d’instaurer un sens unique au parc Lepage n’est pas exclue. C’est déjà le cas à l’anneau de glace au parc Beauséjour où les patineurs donnent des coups de lame dans la même direction. « On fait un suivi constant de la situation et on s’ajuste au besoin », assure-t-il.