Retour du projet de centre équestre à Sacré-Cœur

Personne à dos de cheval.

Le projet de centre équestre dans le district de Sacré-Cœur refait surface.

Après la dissolution du projet en mars dernier, le promoteur, Martin D'Astous, propose un nouvel emplacement pour aller de l'avant avec l'implantation d'un centre équestre à Rimouski.

Il a fait l'acquisition d'un terrain sur la portion sud de la rue de Lausanne dans une zone agricole.

Le projet était tombé à l'eau après l'opposition ferme de résidents du secteur, qui craignaient un manque éventuel d'eau potable et une forte augmentation de l'achalandage.

Pour répondre à ces préoccupations, Martin D'Astous espère maintenant bâtir son écurie sur le terrain de l'ancien Centre de services animaliers, qui comporte déjà un puits et qui est situé à l'extérieur de la zone résidentielle.

« On s’apprête à modifier le règlement de zonage pour permettre ce genre d’activité, avec une dizaine de chevaux maximum, dans un endroit n’ayant absolument aucune résidence autour. Nous pensons que le projet sera bien accepté par la population avoisinante. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Marc Parent, maire de Rimouski lors de la séance du conseil municipal du 3 septembre 2019.

Marc Parent, maire de Rimouski | Photo Maude Parent, journaliste Bell Média