Rimouski ajuste son budget face à la crise de la COVID-19

budget

La pandémie a forcé la Ville de Rimouski à réviser son budget 2020 afin de mesurer les impacts de la crise sur les finances municipales.

L’administration municipale a présenté ses prévisions au 30 avril lundi soir lors de la séance du conseil. Selon le directeur général Claude Périnet, la situation financière est sous contrôle.

La Ville projette un manque à gagner de 2,7 M$ sur le budget de plus de 90 M$.

« On vit une situation particulière au niveau de la covid qui nous pousse à faire une révision plus rapidement de prévue, souligne le trésorier Sylvain St-Pierre. Plusieurs éléments de revenus et dépenses ont changé. »

Plus de 1 M$ proviennent de pertes de revenus liées à la diminution des droits de mutation, à l’annulation des pénalités et intérêts sur les comptes de taxes et la baisse du taux d’intérêt.

Une baisse de revenus de près de 1,7 M$ est entre autres attribuable à la diminution de l’offre de services aux citoyens, notamment en ce qui concerne les loisirs, la culture et la vie communautaire. Une reprise partielle de certaines activités entraînerait également des dépenses supplémentaires.

La Ville a toutefois été en mesure de diminuer ses dépenses afin d’absorber cette baisse de revenus et de maintenir un équilibre.

Le conseil a également attribué 500 000 $ en provenance de l’excédent de fonctionnement non affecté à des interventions liées à la crise.

Parmi ces mesures, notons la suspension du calcul des pénalités et intérêts sur les comptes de taxes, la réouverture des camps de jour, l’aménagement d’un tracé cyclable est-ouest et la surveillance de la Promenade de la mer.

Une prochaine révision budgétaire sera réalisée à l’automne, soit avant l’adoption du prochain budget.