Rimouski aura une Maison des aînés

Aines (iStock.com Sanjagrujic)

Lors de la séance du conseil mardi, la Ville a autorisé la vente d’un terrain au CISSS du Bas-Saint-Laurent pour la construction d’une Maison des aînés.

L'établissement sera situé au nord du futur lab-école. La transaction a été effectuée pour un montant de plus de 670 000 $.

La ministre des Aînés, Marguerite Blais, avait annoncé le plan pour les Maisons des aînés en novembre dernier.

Le député de Rimouski et porte-parole du Parti Québécois sur les conditions de vie des aînés se réjouit de cette annonce, mais tient à mettre certains bémols.

Harold LeBel estime que l’emplacement du nouvel établissement est inadéquat et aurait plutôt dû se situer dans le secteur de Sainte-Blandine.

Selon lui, la maison coûtera 15 % plus cher à opérer qu’un CHSLD. Une certaine clientèle d’aînés y aura accès, alors que les autres devront demeurer dans les vieux CHSLD.

« Voilà donc un nouveau système à deux vitesses, a-t-il indiqué dans un communiqué. Est-ce qu’on peut s’attendre à un grand chantier de reconstructif massif des CHSLD et des investissements jamais égalés pour reprendre l’expression de la ministre des Aînés et ‘’créer des milieux de vie’’ ? »

Le député péquiste demande également plus d’investissements pour favoriser le maintien à domicile. Il estime que l’amélioration de ces soins passe par de meilleures conditions pour les travailleurs et travailleuses à domicile.