Un nouvel environnement à l'Hôtellerie Omer-Brazeau

Gaétan Rousseau, vice-président ACEQ, Christina Brazeau, co marraine d'honneur de la campagne de réaménagement, Jean Bélanger, président et chef de l'exploitation chez Premier Tech et Dr Georges Levesque, co parrain d'honneur à la campagne de réaménagement lors de l'inauguration des travaux à l'Hôtellerie Omer-Brazeau.

L'Hôtellerie Omer-Brazeau inaugure le réaménagement de ses installations.

Les travaux ont permis de rénover les trois étages et le rez-de-chaussée.

Le hall d'entrée a été refait pour rendre l'accueil plus convivial et les déplacements plus fluides.

Réception à l'Hôtellerie Omer-Brazeau

Maude Parent, journaliste Bell Média

Les aires de vie communes, la cuisine, la salle à manger et le centre de jour ont également été réaménagés.

Salle à manger à l'Hôtellerie Omer-Brazeau.

Maude Parent, journaliste Bell Média

Les 38 chambres, incluant les salles de bains, ont aussi connu une métamorphose afin d'être lumineuses et au goût du jour.

L'espace permettra de faciliter les déplacements pour les personnes à mobilité réduite et en chaise roulante, en plus d'améliorer la prévention des infections.

Chambres réaménagées à l'Hôtellerie Omer-Brazeau.

Maude Parent, journaliste Bell Média

Selon le vice-président de l'Association du cancer de l'Est du Québec (ACEQ), Gaétan Rousseau, les rénovations ont été pensées entièrement pour répondre aux besoins de la clientèle. « Depuis la construction de l’Hôtellerie, il y a 25 ans, on n’avait jamais rénové l’intérieur et les besoins évoluent. »

« Il y a des gens qui sont venus à l’Hôtellerie en 2017 ou 2018 et qui reviennent dans le nouvel environnement après une récidive de leur cancer. Je peux vous dire qu’ils apprécient énormément parce que c’est beaucoup plus convivial, ils peuvent être paisibles et relaxer. »

Gaétan Rousseau, vice-président ACEQ

Les coûts des travaux s'élèvent à 1,3 M$, dont 571 000 $ ont été récoltés dans le cadre de la campagne spéciale de financement. 750 000 dollars proviennent d'une réserve de pérennité de l'ACEQ.

« Pas question de fermer pendant les travaux »

2000 personnes sont hébergées à l'Hôtellerie Omer-Brazeau chaque année.

Pendant la durée des travaux, la clientèle a dû être relocalisée au C Hôtels Le Navigateur, un étage à la fois.

Pour l’ACEQ, il n’était pas question de fermer l’Hôtellerie. « Il s’agit d’une clientèle fragile qui a besoin d’un environnement paisible, explique Gaétan Rousseau. On a fait ça étape par étape et on n’a refusé aucun client. »

Travaux ont débuté en novembre 2018.