Une conseillère municipale en total désaccord avec Marc Parent

Virginie Proulx facebook

La conseillère du district Le Bic, Virginie Proulx, est en total désaccord avec le maire de Rimouski, Marc Parent, dans le dossier de la levée des points de contrôle routier, lundi.

Sur sa page Facebook, madame Proulx mentionne d'abord qu'elle n'est pas d'accord avec la position du maire qui est favorable à la fin des points de contrôle.

Elle déplore également le fait que Marc Parent n'ait pas discuté de cet enjeu avec les membres du conseil municipal avant de l'annoncer publiquement.

Virginie Proulx se range évidemment derrière la position de la Table régionale des élus municipaux qui demande de retarder la réouverture du Bas-Saint-Laurent.

Elle précise que la date de déconfinement ne coïncide pas avec l'ouverture de l'industrie touristique, des restaurants et même des chalets.

La conseillère municipale craint qu'un déconfinement régional trop rapide, suivi d'une propagation du virus, provoque un éventuel retour en arrière en pleine saison estivale.

Un scénario qui causerait des impacts économiques encore plus importants, tout en mettant en danger la santé des personnes plus vulnérables.