Une fondation à la mémoire de Jennely Germain

Michel Germain annonce la création de la fondation Jennely Germain.

Michel Germain annonce la création de la Fondation Jennely Germain, qui a pour but d'aider les enfants de la Matapédia à manger à leur faim.

La Fondation est nommée en l'honneur de sa fille, décédée il y a près de 21 ans dans un accident de voiture, qui lui a également enlevé sa femme et sa mère.

Le commentateur des matchs de l'Océanic de Rimouski dit vouloir propager l'esprit de sa fille, qui aurait aujourd'hui 29 ans, à travers la mission de la fondation.

« Jennely était tellement généreuse et attentive à des détails que, normalement, des enfants de sept ou huit ans ne voient pas. Elle pouvait revenir à la maison après l’école et nous parler d’une amie dont la boîte à lunch était presque vide. »

Michel Germain

La fondation compte déjà trois donateurs, soit Vincent Lecavalier et Brad Richards, deux anciens joueurs de l'Océanic qui ont remis chacun 5 000$, et la Coopérative funéraire du Bas-Saint-Laurent. « Vincent et Brad ont connu Jennely, indique Michel Germain, visiblement ému. Brad était même l’un des six porteurs de sa tombe quand elle est décédée. »

Michel Germain

Michel Germain | Photo Maude Parent, journaliste Bell Média

Amasser des dons pour la fondation

Une soirée casino, la première présentation du tournoi de golf André Émond à Amqui et un second tournoi de golf permettront de financer le début des opérations.

La fondation s'associe également à Moisson Rimouski-Neigette pour partager à parts égales les dons amassés sur le territoire de la MRC.

La totalité des dons provenant de la Matapédia iront à la fondation.

Le président se désole que plusieurs fondations perdent une partie des dons à des frais administratifs. Michel Germain s’engage à assumer lui-même ces frais pour s'assurer que 100 % de l'argent recueilli servira à nourrir les enfants matapédiens. « On pourrait faire beaucoup de bien avec tout cet argent qui est malheureusement perdu. »