Une saison 2020 pour la traverse Trois-Pistoles-Les Escoumins ?

Malgré les récents refus du gouvernement et du ministre des Transports, les élus des deux rives croient toujours possible une saison 2020 à la traverse Trois-Pistoles-Les Escoumins.

Malgré les récents refus du gouvernement et du ministre des Transports, les élus des deux rives croient toujours possible une saison 2020 à la traverse Trois-Pistoles-Les Escoumins.

Conseillé par la Société des traversiers du Québec (STQ) et craignant des dépassements de coûts, François Bonnardel a refusé d'autoriser un montant de 6 millions de dollars pour la mise à niveau de L'Héritage I.

Les élus des rives sud et nord se joignent à la Compagnie de navigation des Basques pour envisager tous les scénarios possibles qui permettraient le retour du traversier la saison prochaine.

Un comité formé d'élus et de représentants de la Compagnie complètera d'abord les expertises nécessaires permettant de déposer une demande directement au bureau du ministre.

« Après l'été qu'on a passé avec les clients du F.-A.-Gauthier, je crois que la Société des traversiers est devenue très peureuse. Elle transmet ses craintes au gouvernement. »

Bertin Denis, préfet de la MRC Les Basques

M. Denis se rappelle trop bien des conséquences désastreuses de l'arrêt de la traverse Trois-Pistoles-Les Escoumins il y a quelques années.

« C'est des fermetures de restaurants, de gites, etc. Enlevez 5 millions de retombées économiques dans une petite ville comme Trois-Pistoles, ça tue. »

Bertin Denis, préfet de la MRC Les Basques