Yannick Langlois-Gingras plaide coupable

Palais de justice de Rimouski

Yannick Langlois-Gingras plaide coupable à 3 chefs d'accusation en lien avec de la pornographie juvénile.

L'homme de 31 ans de Saint-Fabien faisait face à des accusations d'accession, possession et distribution de pornographie juvénile.

Au palais de justice de Rimouski ce vendredi matin , le juge James Rondeau a accepté le plaidoyer de culpabilité de l'accusé.

Il a ordonné la réalisation de rapports sexologiques et pré-pénal. 

Yannick Langlois-Gingras sera de retour devant le tribunal le 11 avril pour la suite des procédures.