Yohan Tardif-Joubert connaîtra sa sentence le 21 février

Palais de justice de Rimouski

Yohan Tardif-Joubert connaîtra sa peine le 21 février au palais de justice de Rimouski. Le juge François Huot fera le prononcé de la peine à cette date et d'ici là, l'accusé demeure en liberté sous certaines conditions.

Les recommandations sur la peine se sont déroulées vendredi dernier.

Yohan Tardif-Joubert, âgé de 29 ans, a été jugé coupable de voies de fait graves après avoir infligé plusieurs coups de couteau à un homme de 38 ans en août 2018 dans le district Sainte-Blandine à Rimouski.

La Couronne et la défense ont proposé au juge des peines tout à fait à l'opposé vendredi. Le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Luc Cyr, a recommandé une sentence de 3 à 5 ans de pénitencier.

Il considère que Yohan Tardif-Joubert a causé des blessures graves à sa victime qui a subit deux opérations et qui vit toujours avec les séquelles de l'attaque.

L'avocate de la défense, Maryse Beaulieu, a plutôt proposé une peine de détention de 90 jours et une période de probation et de travaux communautaires.

Elle estime que son client reconnaît les blessures qu'il a infligé à sa victime, qu'il n'avait pas d'antécédants judiciaires et qu'il a respecté à la lettre ses conditions de remise en liberté.

Avec la collaboration de Maude Parent, journaliste Bell Média.

spacer