Arsenic : la Fonderie Horne réduirait de 4% ses émissions

Fonderie Horne Rouyn-Noranda

La Fonderie Horne pense pouvoir réduire de 4% à 5% ses émissions d'arsenic prochainement. C'est dû à un nouveau bâtiment construit dans le but d'abriter le concentré.

Ce projet est réalisé dans le cadre de la 2e attestation d'assainissement du gouvernement.

« C'est un entrepôt qui sert à couvrir les ports des concentrés de cuivre. On l'utilise aussi pour procéder au mélange des recettes. De cette manière, on est maintenant à l'abri du vent. Nous avons donc une réduction au niveau de l'entraînement éolien des concentrés. »

-Cindy Caouette, conseillère en communication et relations avec la communauté

L'organisation est consciente qu'une réduction de 4% à 5% semble bien peu, mais selon elle, il faut regarder l'ensemble des projets de réduction pour apprécier, et non individuellement.

D'autre part, la Fonderie Horne travaille toujours à l'optimisation du réseau de capture des gaz fugitifs du secteur des anodes, projet qui devrait se terminer en avril 2020. Il permettrait une réduction de 10% à 30% des émissions d'arsenic.

Ses actions ne s'inscrivent pas dans le plan d'action que devra fournir l'entreprise au gouvernement, d'ici le 15 décembre.