Bonification des éducatrices: un pas dans la bonne direction

cpe

Les représentants syndicaux des éducatrices en CPE ne sont pas prêts à dire qu'ils sont satisfaits de la bonification annoncée par le gouvernement.

Québec met sur la table une augmentation salariale de 3% de plus que les 17% déjà appliqués depuis la semaine dernière pour les éducatrices en garderie.

Cette offre globale bonifiée signifie qu'au haut de l'échelle une éducatrice peut gagner environ 30 dollars et demi de l'heure

Le personnel de soutien notamment en alimentation, entretien et administration, aurait de son côté 6% au total d'augmentation.

Des primes de 4% seront aussi offertes à celles qui travaillent de soir et de nuit. 

La vice-présidente régionale pour la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN en Abitibi-Témiscamingue (FSSS-CSN), Roxanne Brassard, affirme que la bonification devra être étudiée plus profondément, mais croit que c'est un pas dans la bonne direction.

«Il y a clairement du travail à faire aux tables de négociations. Ce qui est bien reçu, c'est que l'on voit que le gouvernement donne enfin de la considération pour le milieu des CPE. Au niveau salarial, les offres qu'il nous offre sont inférieures de 5 à 10% par rapport à nos demandes.»

Les négociations se poursuivront dans les prochains jours et semaines afin d'en arriver à une entente.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus