Ça avance pour Cannabis Abitibi

Cannabis

Le projet d'usine de production de cannabis médical à Ste-Germaine-Boulé avance à grands pas.

Cannabis Abitibi a déposé une demande auprès de Santé Canada pour devenir un producteur licencié et son dossier est toujours à l'étape de l'examen approfondi.

Un terrain agricole loin du centre urbain et des écoles a été ciblé pour accueillir le bâtiment de 60 000 pieds carrées.

En attendant la délivrance de la licence nécessaire, le président de Cannabis Abitibi, Maxime Bégin, ne chôme pas.

« On est vraiment à la grosse étape, qui est tout le dossier en détails, on regarde nos dossiers aussi à la GRC, pour voir si on n'a pas des antécédants criminels. On est à la recherche d'investisseurs. On voulait trouver un emplacement qui est idéal, on va avoir des analyses géotechniques à faire, bref, le dossier avance bien. »

- Maxime Bégin

L'approbation citoyenne semble aussi être au rendez-vous, alors que la municipalité s'est prononcée en faveur.

Un intérêt qui donne confiance

Cannabis Abitibi est un projet de plusieurs millions de dollars qui vise la production et la transformation de la marijuana.

Ça devrait créer une trentaine d'emplois, et le président Maxime Bégin ne s'inquiète pas trop de les combler malgré la pénurie de main-d'oeuvre.

« Pour le moment, ce qu'on voit, c'est qu'il y a de l'intérêt, même des gens de l'extérieur, des gens de la région, peu importe, donc oui, la pénurie de main-d'oeuvre, c'est une réalité de notre coin mais je pense qu'on devrait quand même s'en tirer. »

Maxime Bégin

La construction de l'usine devrait débuter dans les prochains mois si tout va bien.