Connexion à internet: Émilise Lessard-Therrien déçue

Internet - Istock Stepan Popov

Émilise Lessard-Therrien se dit déçue de la manière dont évolue le dossier d'internet haute vitesse en région.

Depuis les deux dernières années, c'est seulement 7 000 foyers qui auraient été branchés, alors que la CAQ avait promis d'en brancher 330 000 d'ici 2022.

Avec le télétravail qui gagne en popularité, la députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue croit qu'avoir un service internet est le strict minimum.

Elle nous indique ce que Québec Solidaire ferait pour améliorer la situation s'il était au pouvoir.

«Pour nous la solution est de déployer un réseau de fibre optique publique partout dans la province. Une infrastructure qui appartiendrait à l'État québécois et à laquelle pourraient se brancher des fournisseurs locaux qui feraient le lien.»

-Émilise Lessard-Therrien, députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue

Rappelons qu'au mois de mai, le gouvernement avait annoncé qu'il retenait 66 projets pour la première phase du programme Régions branchée et que les autres projets devaient être envoyés au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus