Contacts sexuels sur un enfant : il écope d'un an de prison

Palais de justice de Val-d'Or

Un homme de Val-d'Or fera un an de prison pour avoir eu des contacts sexuels avec une mineure.

Raymond Paradis, 57 ans, a pris comme victime un enfant de sept ans.  Il lui a embrassé les fesses et lui a fait poser une main sur ses organes génitaux, en plus de frotter son pénis sur l'enfant.

Raymond Paradis écope aussi d'une probation surveillée de 36 mois et de 240 heures de travaux communautaires.

Il sera inscrit au registre des délinquants sexuels et son ADN sera fiché à la grandeur du Canada.

Il devra aussi se soumettre à des thérapies sur ses déviances si c'est demandé par son agent de probation.

Il lui sera évidemment interdit de fréquenter les parcs et les cours d'école.