Décès d'un travailleur à la mine Westwood

Mine Westwood

Les opérations de minage sont suspendues sur le quart de jour à la mine Westwood de Preissac suite au décès d'un travailleur, survenu ce matin.

Les services d'urgence ont été appelés à se rendre sur les lieux vers 5h45.

L'équipe de nuit s'apprêtait à procéder à un sautage au niveau 104, nous a expliqué la directrice des ressources humaines, Isabelle Labrie.

« Selon nos procédures, on vérifie et on s'assure toujours que tous les badges d'identification de nos employés ont été retirés. C'est une manière, dans les mines, de s'assurer que tous les employés sont remontés de sous terre. »

C'est à ce moment qu'ils ont constaté que celui du travailleur y était toujours.

L'équipe a été déployée pour faire les vérifications sous terre et l'a alors découvert inconscient près de son poste de travail.

Les manoeuvres de réanimation ont été entamées par l'équipe d'intervention et poursuivies par les ambulanciers.

Le travailleur a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été confirmé par le coroner.

L'enquête se poursuit, explique le responsable des communications régionales à la CNESST, Yvon Grégoire.

« Mes deux inspecteurs sont sur les lieux. Il faut comprendre qu'ils sont sous terre, alors le temps de faire la cueillette d'information et colliger le tout avant qu'ils remontent à la surface et qu'on ait un rapport préliminaire [ce sera long]. J'ai la même information depuis ce matin, à l'effet que le travailleur a été retrouvé inconscient avec une blessure à la tête. »

À 14 h, de l'aide psychologique était toujours offerte aux employés.

« On a fait appel à notre programme d'aide aux employés, on a annulé le quart de jour, et seuls les services essentiels minimums sont assurés. Tous les gens qui ont été impliqués dans le service de sauvetage ont du support à leur disposition ». - Isabelle Labrie

Impossible pour l'instant de parler d'un accident de travail puisque les causes du décès sont inconnues.

Selon la Sureté du Québec, il n'y aurait pas d'élément criminel.

Plus de détails suivront.

Avec les informations de Simon Daoust

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus