Décrocher et se dépasser au Festival Mudra

Une partie de l'équipe derrière le Festival Mudra 2019.

Le deuxième Festival Mudra vous offre une panoplie d'activités pour vous inspirer, vous mettre au défi et échanger le temps d'un week-end.

 

Le rendez-vous est donné de vendredi à dimanche, au Domaine Opasatica, à une vingtaine de minutes du centre-ville de Rouyn-Noranda.

Yoga, acrobaties aériennes, escalade de roche, slackline, planche à pagaie et canot sont notamment au menu. Il y aura aussi une conférence sur la détox numérique pour les adolescents, des ateliers sur l'alimentation et sur la survie en forêt, entres autres choses. 

L'engouement est palpable alors que plusieurs passeports ont été vendus et que certaines activités sont complètes.

« Cette année, on a vraiment plus axé sur les cours, les manières de bouger. On a doublé la structure sur l'eau, on a ajouté une portion slackline. Le yoga aérien, les hamacs aériens, les acrobaties aériennes sur l'eau sont toujours là. On a poussé l'escalade, poussé le yoga. »

- Ève Blais-Cloutier, directrice générale du Festival

Une «Spartan Race» abitibienne

En nouveauté cette année, les sportifs seront servis avec une course à obstacles d'environ 5 km dans les sentiers de la Baie-Verte, la Mud-Race. C'est ouvert à tous, le samedi.

Une vingtaine d'obstacles inspirés de l'armée et des Spartan Race attendent les participants, en plus de dénivelés intéressants. Les coureurs sont envoyés en vague de 10. L'inscription se fait seule ou en équipe de cinq, d'avance sur le web ou sur place le matin même.

« Tu peux le faire à la marche tout le long. C'est accessible à tous. Même s'il y a un obstacle auquel tu arrives et que tu n'es pas capable de le faire, tu fais des burpees sur le côté et tu continues ton chemin. Le but de la course à obstacles, c'est d'être difficile, mais réalisable. C'est-à-dire que les gens vont tous la réussir et vont être super fiers de l'avoir fait à la fin. »

- François Marcotte, organisateur de la course

Les soirées seront le moment de se laisser aller et de danser au son des DJ ou de relaxer autour du feu. Vous pourrez aussi profiter d'un espace détente en tout temps ainsi que de différents kiosques de produits régionaux. De l'hébergement est disponible sur place.

Ève Blais-Cloutier estime que les participants vont arriver prêts et motivés à prendre leur lundi par les cornes après le Festival.

« C'est de dire, ayoye, moi je sors d'une fin de semaine qui m'a transformée, qui m'a bouleversé. Je suis fatigué, mais c'est de la bonne fatigue. On a pris soin de nous pendant tout le week-end. Ça va être un lundi exceptionnel après ce week-end là. » 

- Ève Blais-Cloutier, directrice général du Festival

L'achat des billets à la carte ou des passeports week-end sont en vente sur le site Web du Festival, où vous pouvez aussi consulter la programmation, ou directement au Mudra Espace Sportif. L'accès au site est ouvert à tous pour 10 $.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus