Des projets pour créer 220 places en CPE à Val-d'Or

Le CPE La Magie du Rêve

Après deux ans d'attente, le CPE La Magie du Rêve de Val-d'Or a pu déposer trois projets afin de créer des places en garderies. Les trois nouveaux établissements permettraient la création de 220 nouvelles places.

Même si c'est un bon début, ça ne répond pas à la demande alors que la liste d'attente compte 680 noms.

La direction du CPE devrait savoir au cours des mois de juillet ou d'août si les projets sont acceptés par le ministère de la Famille.

Si tous vont bien, les nouvelles garderies pourraient ouvrir en septembre 2023.

La directrice-générale du CPE La Magie du Rêve, France-Claude Goyette est consciente que les nombreuses étapes bureaucratiques du ministère risque de retarder les développements.

«On sait qu'avec le ministère le temps peut doubler à cause de toutes les règlementations. Il va y avoir des délais pour lesquels nous ne serons pas responsables qui vont s'ajouter. On demeure quand même positif puisque le ministre semble vouloir diminuer le temps d'attente. Ça devrait donc bien aller.»

-France-Claude Goyette, directrice-générale du CPE La Magie du Rêve

France-Claude Goyette devra aussi faire face au problème de manque de main-d'oeuvre.

«C'est un peu comme l'oeuf et la poule. Si on ne développe pas parce qu'on n’a pas de main-d'oeuvre, il n'y aura pas de main-d'oeuvre puisqu'il n'y a pas de services de garde. On est donc en collaboration avec plusieurs partenaires comme la ville de Val-d'Or, la chambre de commerce et tous les réseaux de CPE. On est déjà en train de recruter et on espère avoir de l'aide.»

-France-Claude Goyette, directrice-générale du CPE La Magie du Rêve

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus