Deux autres cas rapportés en Abitibi-Témiscamingue

Clinique de vaccination à Rouyn-Noranda

Pour une deuxième journée consécutive, l'Abitibi-Témiscamingue voit deux nouveaux cas s'ajouter à son bilan.

Un cas concerne une personne qui a été exposée au virus à l’extérieur de la région alors que le deuxième concerne un contact d’un cas déjà connu de la santé publique. 

La personne se trouvait déjà en isolement. 

11 cas sont maintenant actifs chez nous.

Au niveau de la vaccination, alors qu'en région la cible de 75% de vaccination est atteinte dans presque toutes les catégories d'âge excepté les 18-35, une question demeure. Comment va-t-on aller chercher l'autre 25%?

La santé publique regarde les façons d'aller convaincre les gens manquants, mais rappelle qu'il est pratiquement impossible d'atteindre le 100%.

«Toutes les mesures qu'on met en place, c'est ça qui va nous permettre d'aller chercher ces gens-là. C'est une bonne chose si on est capable d'arriver à 90% dans tous les groupes d'âge, mais il faut être réaliste parce qu'il y a plusieurs raisons pour lesquelles une personne ne peut pas se faire vacciner.»

-Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil en Santé publique

Dans certains groupes, on a déjà atteint un taux de 90%.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus