Élections américaines: peut-être pas de résultats avant vendredi

Trump

Aux États-unis, il faudra faire preuve de patience avant de savoir qui résidera dans la Maison-Blanche pour les quatre prochaines années.

Le résultat pourrait être connu dans seulement deux à trois jours, puisque certains états acceptent encore les bulletins de vote qui ont été envoyés par la poste.

Donald Trump menace d'ailleurs de demander à la Cour suprême de faire cesser le compte des votes qui n'ont pas encore été ouverts.

On écoute le professeur en science politique, Ian Marcotte

«Les tribunaux pourraient s'en saisir, mais c'est sûr qu'éventuellement la Cour suprême pourrait être saisie soit d'une cause qui pourrait faire juriste prudence dans tout le pays ou se servir de chacune des causes qui vont lui être présentées. C'est certain qu'il y a des délais, alors c'est sûr que s'il y a des recours ça va devoir être fait très rapidement.»

-Ian Marcotte, professeur en science politique au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Ian Marcotte trouve également inquiétant le fait que Donald Trump se proclame gagnant lors de son discours d'hier (mardi).

«Ça met de l'huile sur le feu. Moi, je dis qu'il faut respecter les résultats de la démocratie et pas faire exprès pour se déclarer vainqueur et mettre de la pression sur les officiels électoraux dans les états clés. Ça met aussi en doute sur les institutions démocratiques et électorales.»

-Ian Marcotte, professeur en science politique au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Au moment d'écrire ces lignes, Joe Biden aurait remporté le Wisconsin, mais Trump réclame un recomptage puisque son rival le devance de moins de 1 %.

Il a pris une légère avance dans les États du Nevada et du Michigan.

S'il l'emporte dans ces endroits, ça serait suffisant pour obtenir les 270 sièges nécessaires à la présidence.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus