Expression controversée : François Gendron s'excuse

François Gendron

Le doyen de l'Assemblée nationale et député d'Abitibi-Ouest, François Gendron, s'est excusé d'avoir utilisé une expression controversée lors d'une sortie officielle.

Le mois dernier, François Gendron était en visite dans une école de Québec quand il a répondu à une question sur son travail de politicien.

Il a alors dit que lorsqu'il était ministre des Ressources naturelles, il devait "travailler comme un nègre".

L'expression n'est plus beaucoup utilisée de nos jours, étant jugée péjorative, mais le député voulait dire que la charge de travail était grande.

L'école a déposé une plainte à l'Assemblée nationale.

Le collègue de François Gendron au Parti québécois, Maka Kotto :

"C'est important d'apprendre aux Africains, aux Haïtiens et aux Antillais de ne pas prendre ce terme comme on voudrait qu'il le prenne.  Nègre, c'est un nom d'esclave".