Fibrose kystique: Trikafta finalement remboursé par le gouvernement

Fibrose kystique

Après une longue bataille, les gens atteints de la fibrose kystique peuvent maintenant respirer.

Le gouvernement du Québec annonce que le médicament Trikafta est désormais couvert tant par le régime public d’assurance médicaments que par les régimes privés.

Atteinte de la fibrose kystique, la Valdorienne Roxam Gilbert peut maintenant avoir accès à ce médicament qualifié de révolutionnaire.

«Déjà dans les premiers 24 à 48h, mes poumons ont commencé à réagir et j'avais beaucoup plus de souffle. Après une semaine, j'avais déjà gagné 7% de ma capacité pulmonaire ce qui est presque miraculeux. Une remontée ce n'est pas quelque chose à quoi on s'attend lorsqu'on a la fibrose.»

-Roxam Gilbert

Présentement, seules les personnes qui ont perdu au moins 10% de leur capacité pulmonaire ont le droit d'avoir accès à Trikafta.

Roxam croit que le gouvernement serait gagnant à l'autoriser plus tôt.

«C'est souvent les jeunes qui ont encore une bonne capacité pulmonaire, donc en leur donnant le médicament ça leur permettrait de rester en forme et de poursuivre leurs études et d'être moins souvent hospitalisés. Ça met moins de complication dans la vie de ces gens-là.»

-Roxam Gilbert

Au Canada, on estime qu’un enfant sur 3 600 est atteint de fibrose kystique.

Il s'agit de la maladie mortelle la plus répandue chez les enfants et les jeunes adultes canadiens. 

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus