«Il y a de l'engouement pour la motoneige» - Stéphane Lacombe

Une motoneige stationnée près du lac Duparquet, en Abitibi-Ouest

Les amateurs de motoneige espèrent que les bonnes chutes de neige vont se transformer en de beaux sentiers pour la saison.

Janvier est arrivé, mais les pistes ne sont pas nécessairement prêtes.  Certains lacs sont toujours à éviter.

Chez les adeptes, l'intérêt est là, spécialement en temps de pandémie où les activités sont plus rares.

Le directeur aux opérations d'Harricana Aventures à Amos, Stéphane Lacombe, estime qu'il est toujours temps de se procurer une machine :

«Ça rentre et ça sort.  On n'a pas les mêmes inventaires dû au COVID-19, mais on s'en sort bien.  On sent l'engouement plus que jamais.»

- Stéphane Lacombe

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus