Jason Gagnon donne du fil à retordre aux agents correctionnels

Jason Gagnon, 33 ans de Val-d'Or et Jonathan Maranda, 39 ans de Winneway font tous les deux face à des accusations de meurtre au premier degré.

Jason Gagnon a donné du fil à retordre aux agents correctionnels de la prison d'Amos lors de sa comparution en visioconférence aujourd'hui (lundi).

L'homme de 33 ans qui est accusé du meurtre de Nathan Wapachee-Hoque dont le corps a été retrouvé dans un conteneur au centre-ville de Val-d'Or le 8 mai dernier, ne voulait pas coopérer.

Il criait et a nécessité des agents supplémentaires pour le contrôler.

La juge Denise Descôteaux lui a donc donné quelques minutes pour qu'il se calme.

La Cour est toujours en attente de la preuve dans ce dossier.

Quant à Jonathan Maranda, l'autre accusé dans cette affaire, ses intentions semblent claires et voudrait se diriger vers un procès devant juge et jury.

Les deux hommes reviendront devant la juge le 28 septembre.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus