«Je lui en veux énormément» - Le fils d'un Québécois tué en Floride

Sandra Duval a écopé de 10 ans de prison pour avoir tué Gerry Allard lors d'un accident de voiture

La famille de Gerry Allard, ce Valdorien tué en Floride en 2018, espère pouvoir finalement faire son deuil, près de deux ans après la tragédie.

En mars 2018, Gerry Allard se promenait à vélo lorsqu'il a été fauché par une voiture qui filait à vive allure.

Il est décédé de ses blessures quelques jours plus tard.

Le processus judiciaire a été long, avec beaucoup de remises et de technicalités, mais sa meurtrière, Sandra Duval, a finalement été condamnée en décembre à dix ans de prison.

Philippe Allard est le fils du regretté Gerry Allard :

«Le verdict qu'on a eu est pour moi satisfaisant.  La sentence, c'est beaucoup plus élevé que ce qu'elle aurait eu au Canada.  Ça ne ramènera jamais mon père, mais au moins elle va payer pour ce qu'elle a fait.»

- Philippe Allard

La famille Allard aura assurément bien de la difficulté à pardonner à la meurtrière.  Philippe Allard :

«Passer à autre chose, oui, mais oublier ce qu'elle a fait, non.  Cette personne-là, je lui en veux énormément.  Mon père allait au gym 4-5 fois semaine et il le faisait en vélo.  Son décès est soudain, ce n'est pas la maladie.  Je me le suis fait voler.»

- Philippe Allard

Gerry Allard a été un grand sportif dans sa jeunesse, notamment au football et au hockey.  À son décès à 73 ans, il a laissé dans le deuil sa femme, ses trois enfants et neuf petits-enfants.