«Je vais toujours me souvenir de Val-d'Or» - Jérémy Michel

Jérémy Michel et Justin Robidas

Les Foreurs ont été dans le coup le plus longtemps possible, mais doivent s'incliner en quatre matchs contre Gatineau.

Mardi soir, Val-d'Or a laissé filer une avance de 2-0 en troisième période, dans un revers de 5-2 (les deux derniers buts ont été encaissés dans un filet désert).

Ultimement, le vert et or aura donné chaud à Gatineau malgré l'absence des deux premiers gardiens et de deux des joueurs de 20 ans (Thomas Pelletier et Émile Lauzon). 

«On y croyait, ce n'est pas une joke, l'autobus était réservé pour descendre à Gatineau.  Si on avait perdu en trois ou quatre sans toucher à la rondelle, j'aurais été déçu, mais on a été dans le coup du début jusqu'à la fin.»

- Maxime Desruisseaux, entraîneur-chef

C'est la fin d'une très longue carrière junior pour Jérémy Michel.  Il aura joué 323 matchs dans la ligue, tous avec Val-d'Or, enregistrant au passage 234 points.  Tout un retour pour celui qui a été un choix de première ronde en 2017 :

«Je suis arrivé ici, j'étais un enfant.  Ma famille de pension m'a intégré, ça été facile.  L'organisation a vraiment aidé, je sors d'ici content de mes cinq années.  Ça été super le fun, je vais toujours me rappeler de mon séjour à Val-d'Or.»

- Jérémy Michel

C'est aussi la fin pour Thomas Pelletier.  Le vétéran défenseur a raté les trois derniers duels de la série après une blessure subie à l'échauffement avant le match #2.  Il aura joué presque la moitié de sa carrière de 302 matchs à Val-d'Or :

«C'est crève-coeur d'être impuissant et de voir mon équipe jouer sans moi mes derniers matchs en carrière.  J'ai vu les gars combattre jusqu'à la fin dans l'adversité, je leur lève mon chapeau.»

- Thomas Pelletier

François-Olivier Dénommé, Bell Média

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus