L'APTS en grève pour deux jours

Les membres de l'APTS et les techniciens et techniciennes en laboratoires en Abitibi-Témiscamingue manifestent devant le CLSC de Rouyn-Noranda pour dénoncer l'inaction du gouvernement du Québec à la table des négociations.

Les 1 800 syndiqués de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue sont en grève générale aujourd'hui et demain.

Les professionnels et techniciens de la santé de la région tiendront des lignes de piquetage devant plusieurs hôpitaux notamment à Val-d'Or, Rouyn-Noranda et Amos.

Cette grève de 2 jours vise à faire modifier la position qualifiée d'intransigeante du gouvernement Legault face au personnel du réseau de la santé.

La représentante nationale de l’APTS en Abitibi-Témiscamingue, Claudie Beaudoin, nous indique quelle est la situation présentement dans le réseau de la santé.

«C'est difficile de recruter des travailleurs. Les gens vont venir faire quelques années dans le réseau et vont le quitter par la suite parce que les conditions sont difficiles. Il manque de personnel et c'est un peu un cercle vicieux parce que ça augmente la charge de ceux qui restent et ils ont moins le gout de rester.»

Elle estime que la population est davantage du côté des travailleurs.

«On n'a pas senti jusqu'à maintenant que la population n'était pas derrière nous. Même qu'au contraire, les gens savent que si on fait ça, c'est dans l'objectif de continuer à offrir des services de qualité à la population.»

L'APTS regroupe notamment des professionnels en diagnostic, réadaptation, nutrition, intervention psychosociale et en soutien clinique. 

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus