L'histoire de Joyce Echaquan bouleverse partout

Alexis Wawanoloath

L'histoire tragique de Joyce Echaquan continue de soulever l'indignation.

La mère de 37 ans est décédée à l'hôpital de Joliette et elle a publié un direct sur Facebook alors qu'elle était à l'agonie.

On peut entendre une infirmière l'invectiver avec des propos racistes.

Ça a fait bondir beaucoup de monde, dont le deuxième autochtone élu à l'Assemblée nationale et ancien député d'Abitibi-Est, Alexis Wawanoloath :

«Je suis en colère et triste, mais pas surpris, parce que ça fait longtemps qu'on le dit.  C'est qu'on n'y croyait pas ou qu'on n'y croit pas encore.  Ça m'écoeure.»

- Alexis Wawanoloath

Alexis Wawanoloath veut qu'on arrête d'empiler les morts sans rien changer :

«Est-ce que le premier ministre veut reconnaître qu'il y a du racisme systémique au Québec?  Est-ce qu'on peut au moins reconnaître la réalité?  Ce serait la base, mais il ne semble pas prêt à s'en aller vers cette direction.  Est-ce qu'il va falloir d'autres morts?  Je ne le sais pas.»

- Alexis Wawanoloath

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus