L'important défi d'un croisement de campagnes électorales

vote général

Les candidats aux élections municipales auront tout un défi devant eux, soit de réussir à appeler la population aux urnes pour une seconde fois en quelques semaines seulement.

Le taux de participation au scrutin municipal du 7 novembre pourrait souffrir des élections fédérales qui se sont couronnées hier soir.

« Ça m'inquiète. Les gens, lorsqu'on sort d'une élection, sont contents que les candidats se ramassent pour qu'on passe à autre chose. Il va falloir que les gens soient un peu plus patients et un peu plus conciliants. Mais, je pense qu'ils comprennent bien à différence entre le domaine municipal et le domaine fédéral. De ce point de vue là, ça m'inquiète moins. »

- Sébastien D'Astous, maire d'Amos sortant

En ville, on peut déjà apercevoir une tonne d'affiches électorales, alors que celles des candidats municipaux chevauchent celles des candidats fédéraux.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus