L'UQAT veut acquérir un nouveau mannequin haute-fidélité

mannequin haute-fidélité

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) est présentement en appel d'offres pour faire l'acquisition d'un nouveau mannequin haute-fidélité.

Ce dernier sera utilisé par les étudiants des programmes de soins infirmiers et plus précisément dans les cours qui touchent les soins critiques.

Un mannequin permet de consolider les apprentissages théoriques avant d'aller en stage.

La professeure en sciences de la santé, Annie Perron, nous donne quelques exemples de ce que peut faire un tel mannequin.

«C'est très technologique. Il y a des compresseurs à l'intérieur, il respire. Si par exemple, on doit l'intuber et que ce n'est pas fait au bon endroit, son estomac va se gonfler à la place des poumons. Ça reproduit donc vraiment ce qui va se passer dans la vie avec de vraies personnes.»

Le coût d'un outil comme celui-là varie entre 30 000 et 80 000$ selon les modèles.

Il pourra cependant être utilisé pendant plusieurs années.

«Le mannequin qu'on a présentement, on l'a acquis en 2011 et il est encore fonctionnel. Ça dure donc longtemps. C'est sûr qu'il y a des nouveautés. Il y en a que le visage est interchangeable. Ça rend donc les opérations plus réalistes. On mettre un visage de personne agée par exemple.»

-Annie Perron, professeure en sciences de la santé

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus