La CPAT veut définir un modèle régional de transport aérien

avion

Au cours des derniers mois, plusieurs transporteurs aériens ont cessé leurs services dans la région.

C'est pourquoi la conférence des préfets de l'Abitibi-Témiscamingue (CPAT) entreprend de définir un modèle régional de transport aérien afin de renforcer la relance des activités sur le territoire.

Ce modèle que va proposer le CPAT va permettre d'indiquer clairement les besoins de la région auprès du ministère du Transport et du gouvernement provincial.

«Le fardeau de redémarrer le transport aérien appartient au ministère des Transports du Québec. C'est eux qui doivent s'assurer qu'il y a des liaisons dans les régions. Nous, on va émettre notre opinion sur les services que l'on veut avoir. Par exemple, à quelle heure sont nos vols, combien on a besoin par semaine, à quel moment dans la journée c'est le mieux d'en avoir.»

-Martin Ferron, président de la Conférence régionale des préfets de l'Abitibi-Témiscamingue

La première phase de ce projet est de lancer un sondage afin d'amasser les commentaires et besoins de la population.

Les gens intéressés peuvent se procurer le sondage via les chambres de commerces et organismes.

La conférence des préfets prévoit déposer un document au gouvernement au début du mois de février.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus