La juge Descôteaux fait face à des plaintes

justice

La juge de la Cour du Québec Denise Descôteaux doit répondre à des plaintes en déontologie.

Celle qui travaille dans notre région, souvent à Val-d'Or, est sous la loupe du Conseil québécois de la magistrature.

Dans les deux cas, le plaignant est Philippe Gagné, qui était, au moment des plaintes, Directeur de la protection de la jeunesse en Abitibi-Témiscamingue.

La première plainte remonte à août 2019 et la deuxième à mai 2020.

Il est notamment reproché à la juge Descôteaux des propos et attitudes envers la DPJ, dans six dossiers.

Selon la plainte, elle aurait été «menaçante, sacarstique et démesurément impatiente».  Le plaignant ajoute que la juge «manque à son devoir d'impartialité».

Le Conseil va enquêter, mais on ignore pour l'instant quelles pourraient être les conséquences pour la juge Descôteaux.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus