La liste d'attente pour une place en garderie est longue

garderie

Il faut s'armer de patience pour trouver une place en garderie en Abitibi-Témiscamingue.

Selon l'Observatoire, notre région comptait pratiquement 5 000 places en garderie à la fin de 2020.

Ça inclut les Centres de la petite enfance, les garderies en milieu familial et les garderies subventionnées ou non.

Du lot, 375 places sont réservées aux poupons, les moins de 18 mois, en CPE.

En dix ans, ce sont 635 places qui se sont ajoutées.

Le hic, c'est qu'entre 2017 et 2020, seulement huit places ont été créées.

«Sur les 0-4 ans, on approche 8000 enfants, pour 4 795 places.  C'est un ratio d'une place pour 1.6 enfant.  Ça montre bien qu'il y a un décalage.»

- Mariella Collini, agente de recherche à l'Observatoire de l'Abitibi-Témiscamingue

L'attente demeure problématique, alors qu'au moins 1 000 enfants étaient en attente à la fin de 2019.  Ce sont là uniquement les enfants inscrits au guichet unique.  On ignore le temps d'attente actuel.

Mariella Collini :

«Il faut voir si tous ces beaux projets vont aboutir dans un délai raisonnable pour répondre aux besoins des parents.  Les besoins sont grands et la liste d'attente, c'est possible qu'elle s'allonge d'une manière assez constante.»

- Mariella Collini

La bonne nouvelle, c'est que le gouvernement a promis au mois d'octobre de débloquer 508 places, à Rouyn-Noranda et à Val-d'Or.

L'Observatoire note une diminution importante des responsables de service de garde en milieu familial chez nous.  De 381 personnes en 2016, il en reste tout au plus 250 actuellement. 

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus