La région pourrait-être une cible de choix pour une bulle de la LHJMQ?

Match Foreurs-Huskies à Val-d'Or

La région de l'Abitibi-Témiscamingue pourrait être une cible de choix pour accueillir une bulle de la LHJMQ.

La Ligue a annoncé la semaine dernière qu'elle étudiait l'option de mettre en place une bulle afin que les équipes en zone rouge puissent reprendre l'action.

La stabilité du nombre de cas en région laisse croire qu'elle pourrait faire partie des lieux prisés par la ligue.

Les entraineurs-chefs de nos équipes sont restés évasifs lorsqu'ils ont été questionnés à ce sujet.

Mario Pouliot suivi de Daniel Renaud

«On a juste à contrôler ce qu'on peut contrôler. Si la ligue nous dit de jouer, on va jouer. Au niveau des bulles, je ne pense pas qu'on soit la Ligue nationale de hockey (LNH) non plus.»

-Mario Pouliot, entraineur-chef des Huskies de Rouyn-Noranda

«Nous, on se concentre à respecter les consignes qui sont émises par la santé publique et la Ligue et c'est ce que nos joueurs font. Je trouve qu'ils démontrent une très belle maturité dans leur comportement au quotidien.»

-Daniel Renaud, entraineur-chef des Foreurs de Val-d'Or

De son côté, le maire Pierre Corbeil ne ferme pas la porte.

«On va voir avec l'organisation des Foreurs si on peut être facilitant dans ça. C'n’est vraiment pas évident. On va souhaiter que les choses se rétablissent pour que la saison puisse se dérouler dans un semblant de normalité.»

-Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus