La ville de Val-d'Or dénonce la centralisation de certains services

Le conseil de ville de Val-d'Or 2019

La ville de Val-d'Or demande à Hydro-Québec de revoir sa décision de fusionner les postes de relations avec le milieu des régions de l'Abitibi-Témiscamingue, du Nord-du-Québec et du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Val-d'Or joint donc sa voix à celle de la conférence des préfets.

Le maire de la Ville, Pierre Corbeil, aimerait que les bottines des organisations comme comme Hydro-Québec suivent leurs babines.

«Ce qui nous dérange, c'est qu'on entend un discours de décentralisation et à la première occasion qu'ils ont de nous en faire la démonstration, ils centralisent. On interpelle ici la cohérence entre le discours et les gestes. Ce phénomène-là est plus répandu qu'on le pense.»

-Pierre Corbeil, maire de la Ville

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus