Laverlochère-Angliers : l'individu accusé devant la justice

Le Palais de justice de Ville-Marie.

L'homme qui a tenu les autorités en haleine pendant plus ou moins 15 heures à Laverlochère-Angliers hier est officiellement accusé devant les tribunaux.

Johny Sabater, de Laverlochère, s'est barricadé avec une arme à feu à l'intérieur d'une résidence avant de finalement se rendre pacifiquement aux policiers. Une personne a subi des blessures mineures lors des événements, selon la Sûreté du Québec.

Aujourd'hui, Johny Sabater a comparu par voie téléphonique au Palais de justice de Ville-Marie. L'homme de 27 ans fait face à 10 chefs d'accusation. Il aurait déchargé intentionnellement une arme à feu, utilisé une arme à feu lors de la perpétration d'une menace en plus de braquer une arme à feu en direction d'un individu.

Il est aussi accusé d'agression sexuelle, menaces de mort, voies de fait, conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool et bris de probation. Tous les faits se seraient produits dans les derniers jours, entre le 20 et le 23 février.

Le dossier est remis à vendredi. La Couronne s'oppose à sa remise en liberté.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus