Le mode de financement des formations professionnelles à revoir

money

Les centres de formation professionnelle aimeraient que leur mode de financement soit revu par le gouvernement.

Présentement, les institutions reçoivent des sommes seulement lorsque les élèves font leurs examens.

Cette méthode pose problème lorsque des élèves abandonnent durant leur parcours.

«S'ils abandonnent et qu'ils ont vécu juste la moitié de leur formation, on ne sera financé que pour la moitié du financement. Tous les élèves qui ont été inscrits, on leur a promis de les amener jusqu'à la fin de leur formation, mais vous comprenez que l'on n'aura pas reçu ou que l'on ne recevra pas l'entièreté du financement, et ce même si l'on doit offrir les mêmes services jusqu'à la fin.»

- Marie Luce Bergeron, directrice de centres et de services de l'éducation des adultes et de la formation professionnelle