Le nouveau Domaine doit offrir des services efficaces

Le Domaine, dans la réserve faunique La Vérendrye

Les élus de la région persistent, la nouvelle halte du Domaine doit avoir des services de restauration.

Plutôt cette semaine, le MTQ mentionnait qu'il n'est pas assuré qu'il va y avoir une station-service et un restaurent au Domaine.

Un commentaire qui inquiète le président de la Conférence des préfets de l'Abitibi-Témiscamingue, Martin Ferron

«Ça nous inquiet énormément, on va peut-être encore se faire avoir et on n'aura pas ce qu'on a souhaité. C'est difficile de donner son opinion quand que l'on ne consulte pas. On demande donc encore au ministère de faire partie de la table décisionnelle à cet effet-là pour être sûr que ce soit fait selon les règles de l'art.»

-Martin Ferron,  président de la Conférence des préfets de l'Abitibi-Témiscamingue

Pour le maire de Val-d'Or, il s'agit d'un dossier qui prend trop de temps à se régler.

«C'est un dossier qui à mon avis devrait être dans le projet de loi 61 et que l'on fasse ça le plus rapidement possible avec les services les plus adéquats possible. Je pense qu'on ne doit pas se contenter d'un prix de consolation. On devrait avoir un service plein et entier.»

-Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or

Rappelons que si tout se déroule bien, la première phase du projet serait livrée en 2022

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus