Le Parc national d'Opémican sera scruté par l'UQAT

Parc national d'Opémican.

Les arbres du Parc national d'Opémican, au Témiscamingue, seront scrutés de près.

C'est l'Institut de recherche sur les forêts de l'UQAT qui va mener un projet de recherche sur les pins blancs et rouges.

Ces arbres ont une bonne valeur économique, mais aussi une portée culturelle pour les communautés autochtones.

Ils sont hélas de plus en plus rares.

L'Institut va notamment comparer les peuplements qui ont été soumis à des perturbations naturelles.

Les connaissances acquises vont servir à développer des modèles de régénération.

Le projet est financé à la hauteur de 270 000$ sur trois ans par différents partenaires.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus