«Les Algonquins doivent aussi faire leur part» - Pierre Dufour

Pierre Dufour

Pierre Dufour demande aux communautés autochtones d'assouplir leur position face à la chasse à l'orignal.

Quelques communautés ont commencé à manifester leur mécontentement.  Ils bloquent des accès en guise de protestation et estiment que les populations d'orignaux sont en danger.

Le ministre régional et ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, rappelle que le ministère a fait sa part, en réduisant de 30% les permis de chasse sportive, alors qu'un plan d'action pour assurer la pérennité est en élaboration.

Il estime d'ailleurs que seulement 4% des bêtes prélevées viennent de la chasse sportive.

Le ministre Pierre Dufour est clair, il n'est pas question de suspendre la chasse :

«Si on veut protéger le cheptel, ça va des deux côtés.  Le gouvernement a agi, à moment donné, c'est aussi à la nation algonquine de le faire.  Il y a une loi au Québec qui donne le droit fondamental à tous les Québécois de pouvoir aller à la chasse.  Les droits, ce n'est pas juste d'un bord, il y en a des deux côtés.  Actuellement, les actions qu'ils prennent, particulièrement les gens du Lac-Barrière, je ne trouve pas ça correct.»

- Pierre Dufour

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus