Les assistés sociaux pour contrer la pénurie de main-d'oeuvre?

fermé

Est-ce que les assistés sociaux seraient la solution à la pénurie de main-d'oeuvre qui torpille notre région?

C'est ce que pense la Table d'action contre la pauvreté de l'Abitibi-Témiscamingue.

Les heures d'ouverture des commerces sont réduites, les services diminuent et des entreprises doivent carrément fermer par manque de bras.

Pendant ce temps, des familles et des personnes peinent à arriver avec leurs prestations.

L'organisme croit qu'il faut reviser une loi de 1999 qui empêche un assisté social de travailler graduellement sans amputer son revenu.

Le gouvernement pourrait, par exemple, maintenir les prestations d'aide sociale jusqu'à l'obtention d'un certain revenu.

Une pétition est en ligne.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus