Les automobilistes aussi doivent améliorer la route 117

Nouvelle route 117 à Malartic

L'arrivée d'un bureau de projet pour améliorer la route 117 ne sera pas la seule solution.

Québec a annoncé qu'elle mettait un plan étoffé en place dès l'été pour améliorer la fluidité et la sécurité du plus important axe routier de notre région.

Il y aura des embauches, des dépenses et des stratégies mises de l'avant dès maintenant et pour une dizaine d'années.

Mais il y a plus.  Les automobilistes devront faire leur part pour améliorer le bilan et l'expérience en général.

«Géométriquement parlant, cette route n'est pas dangereuse.  Le comportement des usagers est problématique.  Nous, notre travail sera de défaire les pelotons de véhicules, mais le comportement des usagers est en cause dans la plupart des accidents quand les analyses sont faites.  On va travailler tous ensemble, avec la SAAQ et la SQ.»

- Philippe Lemire, directeur régional au ministère des Transports

«C'est sûr que le comportement des conducteurs, ça devra être analysé.  Ça va prendre différents éléments pour empêcher la vitesse.  Un ne va pas sans l'autre.  La manière de conduire et les infrastructures sont attachées un à l'autre.»

- Pierre Dufour, ministre régional

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus