Les candidats croisent le fer dans Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou

Les candidats croisent le fer dans Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou

Les candidats en vue de l'élection fédérale dans la circonscription Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou ont croisé le fer lors d'un débat à Val-d'Or.

Le premier moment fort de la soirée est survenu lors du segment réservé pour les enjeux des Premières nations.

Les candidates Pauline Lameboy du NPD et Lise Kistabish du Parti libéral ont affirmé que leurs adversaires ne connaissent pas les réalités vécues par les autochtones.

«Quand on s'attaque aux miens habituellement, je deviens un peu féroce. Je vais faire la même chose pour la région si je suis élue. S'il y a des choses à défendre au niveau de la région, je vais être là pour le faire avec la même vigueur et dénouement.»

-Lise Kistabish, candidate libéral

Le conservateur Steeve Corriveau et la bloquiste Sylvie Bérubé ont été les cibles de plusieurs attaques, particulièrement au niveau environnemental et économique.

Les deux estiment que cela leur aura permis de mieux faire valoir leurs idées.

«Mes questions étaient précises et je crois que mes réponses, la plupart du temps, l'étaient aussi. À certains moments, j'ai eu chaud je l'admets, mais de façon générale, je crois  avoir permis aux gens de se faire une bonne idée. Je leur ai montré quel genre de personne qui va défendre leurs intérêts. Quelqu'un qui va aller au-devant de problèmes et non attendre qu'ils arrivent.»

-Steeve Corriveau, candidat concervateur

«Je suis très contente. Je pense que j'ai amené les points dont on devait parler au niveau des libéraux et des conservateurs. J'ai aussi démontré ce qu'on a fait nous au Bloc depuis 22 mois. Les électeurs ont ce qu'il faut pour faire un choix éclairé.»

-Sylvie Bérubé, candidate bloquiste et députée sortante

Il reste moins de deux semaines à la campagne électorale qui se termine le 20 septembre.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus