Les commerçants prêts pour l'arrivée du passeport vaccinal

restaurant

Les commerçants de la région sont prêts pour l'entrée en vigueur du passeport vaccinal.

À compter de demain (mercredi), la preuve de vaccination sera requise pour entrer notamment dans les bars, restaurants et gym du Québec.

À la rôtisserie St-Hubert de Val-d'Or, on a déjà commencé à avertir les clients lorsqu'ils appelaient pour réserver que la mesure sera appliquée.

Le copropriétaire du restaurant, Jean-François Rossignol n'a pas vu d'impact sur les réservations.

«Pour l'instant, je n'ai pas l'impression que les gens vont se restreindre à se présenter. Ils doivent cependant être conscient que le service peut-être plus long compte tenu que c'est une procédure de plus au niveau de l'accueil. Les gens sont au rendez-vous, mais il y a beaucoup de questions. On reçoit beaucoup d'appels à ce niveau-là.»

Malgré que l'application pour vérifier les codes QR soit gratuite, l'arrivée du passeport vaccinal à amené des couts supplémentaires aux commerçants.

«Il a fallu qu'on s'équipe de téléphones et de tablette et il y a aussi un coût pour la formation des employés qui n'est pas longue, mais qu'on doit tout de même faire. C'est un bien pour un mal. On beaucoup espoirs que ce soit pour le mieux même si présentement, c'est un coup à donner pour les prochaines semaines. On espère qu'éventuellement ça va nous libérer un peu plus.»

-Jean-François Rossignol

Le gouvernement Legault invite les commerçants qui font face à des clients récalcitrants à appeler la police, comme c'est le cas pour le non-port du masque.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus